127bis

le centre 127bis est en Belgique
c’est un centre fermé
sa fonction est l’enfermement des personnes en séjour irrégulier
ces étrangers
ces sans papiers
ceux qui arrivent en Belgique sans visa
sans autorisation d’entrée
il faut donc les enfermer

ma tante est au centre 127bis depuis un mois
un mois qu’elle y survit
a-t-elle toujours été sans papiers ma tante ?

le centre 127bis est à Steenokkerzeel
imprononçable
les employés de Steenokkerzeel n’arrivent pas à prononcer les noms des sans papiers

je suis allée rendre visite à ma tante
j’ai glissé ma carte d’identité belge sous la vitre à la dame blonde
sous son regard méprisant, je déteste ma carte d’identité
elle me juge
je la juge aussi
comment se retrouve-t-on ici ?

en Belgique ce mode de détention est en expansion
il n’est pas remis en cause par les politiques

le centre 127bis est une institution
une institution qui ne dépend pas du Ministère de la Justice
ce n’est pas une prison
c’est un centre d’enfermement
on n’empêche que ta liberté de mouvement

ma tante est enfermée là depuis un mois
elle attend
soit on lui donnera l’asile
soit on la renverra
il y en a des centaines comme elle
des milliers
jamais on ne se demande pourquoi ils viennent ici ces gens
ces êtres humains
que fuient-ils ?
pourquoi laissent-ils leurs familles derrière eux ?
pourquoi abandonnent-ils leurs terres ?
c’est tellement plus simple de se dire qu’ils sont de trop
qu’ils devraient rentrer chez eux (c’est où chez eux ?)
qu’ils peuvent mourir
qu’on s’en fiche

le centre 127bis n’est pas une prison
il n’est pas dépendant du ministère de la justice
non
il n’y a aucune justice dans l’existence d’un lieu pareil
aucune excuse dans le maintien d’un tel système

ceci n’est pas une prison

mon père était enfermé, il y a trente ans, en Belgique aussi
mais à l’époque, je ne sais pas si c’était un centre fermé ou une prison
maman dit que c’était une prison
baba ne dit rien

moi, je reçois une poupée barbie par la poste
maman me dit que baba l’a envoyée d’Allemagne
vingt ans après j’apprends que cette poupée ne venait pas d’Allemagne

les familles mettent du temps à parler
parfois jamais, alors il faut chercher

ma tante est enfermée au centre 127bis
aujourd’hui
je n’attendrai pas vingt ans pour le raconter

Publicités